YG FRANCE

YG FRANCE: 1TYM - BIGBANG - 2NE1 - WINNER - IKON - Lee Hi - Se7en - JinuSean - YMGA - Gummy - Moogadang - Stonyskunk...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 [FANFIC]We can make it!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yoon
Lonesome cowboy
Lonesome cowboy


Féminin
Nombre de messages : 1929
Age : 28
Localisation : PUMPKIN CITY *o*
Job / Classe : minou minou
j'aime ~ : Be in the back of the van with Teddy *o*
YG artiste préféré : : YoungBaeah

Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: [FANFIC]We can make it!   Ven 3 Aoû 2007 - 14:10

Hé oui, encore moi xD, j'ai de l'inspiration pour une toute nouvelle fic.. je ne sais pas encore si elle sera classer dans la catégorie "Mini Fanfic" .. je verrais au fur et a mesure que j'écrirais !

Vous aurez plus de détails a la fin du chapitre 1 .. car je ne veux pas tout dévoiler tout de suite xDD...
Ce dont vous avez besoin c'est que .. cette fic est en feat avec NewS .. mais que les personnages ne sont pas ceux qu'ils sont en vrai (oula xD.. - confused -) .. ils sont juste la physiquement.. rien a voir avec les chanteurs ^^

J'éspère que vous aimerez xDD hésitez pas à laisser vos commentaires ^^ .. bons ou mauvais .. et si vous avez des questions n'hésitez pas non plus à les poser ^^
J'essairais d'y répondre ^^

----------------------------------------------


We can make it!



- Prologue -

Mon nom est Oguri Miharu, en apparence, je suis une adolescente comme les autres. Je vais avoir 20 ans et je vis dans une résidence universitaire avec une fille qui est devenue ma meilleure amie depuis deux ans maintenant. J'ai quitter mes parents l'an dernier pour venir étudier les langues étrangères dans l'une des meilleures universitées de Tokyo et obtenir ma maitrise d'anglais pour réaliser mon rêve. Ce rêve.. mon rêve.. est de devenir un jour, traductrice professionelle. J'adore lire, j'adore écrire et j'aime par dessus tout l'anglais et ma langue natale, le japonais. C'est pourquoi, depuis que je suis entrée au lycée, je rêve de traduire les meilleurs livres anglais en japonais, de façon à les faires découvrir aux lecteurs nippons. Je garde tout de même au fond de moi, l'envie d'écrire mon propre livre un jour.
Mes parents n'étaient pas totalement convaincus de me laisser partir seule dans la grande ville, ils avaient peur qu'une fille comme moi, ayant toujours vécue dans le même petit village depuis 19 ans ne s'en sorte pas. Ils ne me l'ont jamais réellement dit, mais je sais qu'ils avaient surtout peur que je leur manque trop. Je ne nie pas avoir longement hésitée avant de prendre ma décision finale, j'avais peur d'être trop perdu, de ne pas réussir, mais je fut rassurer lorsque j'appris que mon ami d'enfance s'était inscrit dans la même université. Je me suis tout de suite sentit mieu, et cette nouvelle ma beaucoup aider dans mon choix. J'allais partir dans la plus grande ville du pays avec Masu, ensemble nous allions enfin découvrir cette ville qui nous attirait tant depuis que l'on était gamins.

Takahisa Masuda.

Je n'ai pas un seul souvenir de mon enfance, dans lequel il n'apparait pas. Depuis le jardin d'enfant à aujourd'hui.. Nos parents étaient amis bien avant que l'on ne vienne au monde, à chaque fois qu'ils venaient chez nous, maman m'obligeais à jouer avec lui, et à chaque fois que nous allions chez eux, la mère de Masu l'obligeait à jouer avec moi. Puis au fil des années notre amitier se renforcait, et maintenant nous sommes inséparables.
Mon père avait toujours voulu qu'un jour, Masu épouse sa fille unique. Il avait même signé une sorte d'arrangement avec son père lorsque l'on est entrer au lycée. Ce que nos deux familles ne savaient pas, c'était que pour nous il était impossible d'imagnier une seule seconde de formé.. un couple. On était plus une équipe, toujours deux, dans n'importe qu'elle situation, quelle qu'elle soit. Bonne ou mauvaise. De plus, Masu et moi partagions un très lourd secret et de mon côter je le voyait plus comme le frère que je n'avais jamais eu, et non pas comme un mari potentiel.
Mon père, Oguri Hokuto, était assez jeune pour avoir une fille de mon age, il n'avait que 47 ans, il était assez impressionnant, et peu de personnes ne tentait de le contredire ou de le défier. Lorsque Masu nous avait annoncé son inscription dans la même école que moi, il lui avait confier, ou plutot, il l'avait menacé que si par malheur il m'arrivais quelque chose à Tokyo, ce serait de sa faute et il serait contraint de le tuer. Ca nous avait plus faire rire qu'autre chose, car ce n'était pas la première fois qu'il le menaçait de cette façon. Il lui avait répeté exactement les mêmes mots lors de notre entrer au collège, et notre entrer au lycée.

Expliquée comme ça, ma vie parait banale n'est-ce pas ? Une adolescente sans histoire, aimée de ses parents et de ses amis qu'elle aime en retour. Une adolescente pleine de rêves et d'éspoirs. Une adolescente tout juste lancée dans "le monde des grands" et apprenant à vivre sans l'aide de personne. Une adolenscente insouciante dont la vie à radicalement changée en 2006.
Un évenement perturbant est venu chamboulé le cour de ma vie. Un évenement qui à tout changer.
C'est, généralement le genre d'évenement qui n'arrive que bien plus tard dans la vie des gens, lorsque l'on est plus agé, mais le destin à voulu que moi, Oguri Miharu, je rencontre cet arrêt brutal de l'adolescence alors que je n'avais que 19 ans.

- Coming Soon : Chapitre 1 -


(j'ai fait que les gars xDD)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
x-aznpowa-x
YG Lover
YG Lover


Féminin
Nombre de messages : 3491
Age : 23
Localisation : 2PM BABY~
Job / Classe : Lycéenne
j'aime ~ : credits icons : soompi &_ autres
YG artiste préféré : : Big Bang, SE7EN, 2NE1, Gummy etc etc ;p

Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Ven 3 Aoû 2007 - 19:38

wow~!! pour de l'imagination tu en as *o*
vivement ta fic' =3
Revenir en haut Aller en bas
http://baka-viety.skyblog.com
Dog-Dish
Park Boss Leadah !
Park Boss Leadah !


Féminin
Nombre de messages : 5177
Age : 27
Localisation : Dans la doudoune de Teddy xD
Job / Classe : YGzer
j'aime ~ : mon chat
YG artiste préféré : : 1TYM

Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Sam 4 Aoû 2007 - 1:18

OH MY G-DRAGON =X ayouuu c'était trop bien! erf déja finit lol je veux lire le chapiiiiiiiiiiitre 1 et vite huhu

super bien écrit .. eww j'aime trop déja =x

_________________

Baby Kwon ♥
"You just can't control" - Lollipop ~
Revenir en haut Aller en bas
http://1tymonelove.tumblr.com/
Yoon
Lonesome cowboy
Lonesome cowboy


Féminin
Nombre de messages : 1929
Age : 28
Localisation : PUMPKIN CITY *o*
Job / Classe : minou minou
j'aime ~ : Be in the back of the van with Teddy *o*
YG artiste préféré : : YoungBaeah

Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Jeu 9 Aoû 2007 - 15:17

Aww mici 'choute sa me touche <333 lol
azn-powa : ouiii j'ai de l'imagination krkrkr xDD mais elle m'ai venue d'une photo =x lol ..

Je sais que j'avais dit que vous en saurez plus sur l'histoire dans ce chapitre .. bah j'ai mentie mdrr .. j'ai fait un truc complétement HS par rapport à ce que je voulais au début .. mais vous comprendrez bientot quel est le secret de Masu, et ce qui est arriver à Miharu ^^ don't worry ...
Alors voila, le chapitre 1 tout chaud ^^

----------------------------------------------


- Chapitre 1 -

1er Octobre 2006

"Allez Masu, depêche ! On va rater le train sinon !"
Je lui faisait signe d'activer le pas et d'arrêter de lorgner toute les vitrines des magazins devant lesquels on passait. Mais c'était plus fort que lui. Il était accro au shopping, et ça depuis longtemps déjà, lorsqu'il tombait sur un vetement qui lui plaisait il n'y avait rien à faire, si il avait en tête de l'acheter, personne ne pouvait le faire changer d'avis. Certains dépense des millions de Yen dans les jeux vidéos, la musique, gadgets en tout genre, ou, les plus studieux, dans le paiement de grandes écoles pour devenir les meilleurs. Mais pour Masu, l'argent n'était déstiné qu'à remplir sa garde robe. Il était pire qu'une femme. Dans sa chambre, ses placards étaient plein à craquer, bourrés de vetements qu'il ne portait qu'une fois, voir même jamais. Il en rangeait de partout, là où il y avait de la place et il s'inventait une excuse à chaque fois qu'il rachetait une paire de jeans ou autre. C'était sa drogue...
"Oui Oui !! Attends ! Regarde moi un peu cette chemise !!"
Je me retournais, une fois de plus, la cinquante millième fois depuis le début de la journée pour le voir collé à la vitre d'une boutique un peu trop couteuse pour des étudiants.
Il regardait ce bout de tissus comme s'il s'agissait d'un cadeau qu'on lui offrait enfin alors qu'il l'avait attendu depuis des mois, ou encore comme s'il s'agissait de la septième merveille du monde. Personellement, je ne voyais pas l'interet de regarder cette chemise rouge et noir avec les yeux de merlan frit qu'il avait. Il aurait s'agit d'un gâteau au chocolat encore, j'aurais compris, mais pour un bout de tissus froissé... Certes ce dit tissus coutait relativement cher pour celon qu'il avait l'air aussi banal qu'un autre, mais je ne savais que trop bien que les apparences étaient parfois trompeuses et qu'il ne fallait pas s'y fier.. du moins, par moment. Qui sait ? Peut-être qu'elle avait été faite avec les matières les plus chers, et que tout un groupe de petits chinois avait passé plus de deux mois à sa confection.
Je soupirais.
"Takahisa Masuda ! Si tu me refais un caprice pour l'acheter, je jure que je t'en colles une ! .. Tu es pire qu'un gamin quand tu t'y met. "
Il me jetta un regard noir, le genre de regard signifiant -essais un peu de m'arrêter et c'est moi qui t'en colle une tu verras-. Je compris alors que je ne faisais pas le poids contre lui, et j'obtempera.
On entra dans la boutique, Masu affichait un sourire plus large que son visage lorsqu'il s'avança vers le vendeur. Pendant qu'il essayait cette fameuse chemise, je jettais un coup d'oeil aux vetements vendus. Comme d'habitude, je ne trouvais rien d'étonnant à ce que rien ne me plaise.
Masu resta encore dix minutes à farfouiller dans les rayons, histoire de vérifier qu'il ne loupait rien. Au bout d'un moment, alors que de l'attendre commençait à me taper sur le système, je rentrais dans la cabine d'essayage dans laquelle il se trouvait.
"Bon allez, on s'en va maintenant ! On à déjà louper le train que l'on devait prendre il y a vingt minutes, il est hors de question qu'on loupe le suivant !"
Masu me regardait avec des grands yeux, comme si j'étais une inconnue qui venait l'espionner.
"Yaah !! Sors de là !! .. Imagine un peu ce que les gens vont penser en te voyant sortir d'ici !!!"
Un leger rire m'échappa alors que lui devenait rouge comme une tomate, c'est vrai, les autres clients et même les vendeurs auraient pu s'imaginer des trucs tordu sur ma présence dans la cabine d'essayage alors que Masu s'y changeait. Je sortis doucement ma tête de derrière le rideau pour verifier qu'il n'y avait personne dans les environs succeptible de me voir sortir de la cabine. Je regardais à gauche, puis tourna la tête a droite lorsque je sentis le pied de Masu sur mon derrière qui me poussa hors de cette petite pièce.
"Tu te bouges oui !!"
Je l'entendais rire derrière son rideau, alors que je me rattrapais tant bien que mal à une étagère pour ne pas tomber sur le sol. En relevant la tête je remarquais que l'un des vendeurs me regardait bizarrement, je fis alors semblant de m'interresser à un tee-shirt.
Au bout de cinq minutes, l'abrutit qui me servait de meilleur ami finit tout de même par sortir lui aussi. Il se dirigea vers la caisse pour regler, la cassière lui fit un grand sourire.
Masu avait du charme qui ne laissait souvent pas les filles indifférentes. Il n'était pourtant pas le genre de garçon sur lequel toutes les filles dans la rues bloquaient pendant près de quinze minutes avant de se rendre compte qu'elles avaient l'air benête arretées en plein trottoire la bouche ouverte et le petit filet de bave qui en sortait. Non, Masu avait plutot un charme enfantin, dû surtout à son sourire qui le faisait ressembler à un petit garçon de dix ans. Il n'était pas très grand pour un garçon, mais dans la taille moyenne des hommes japonais, il avait de petits yeux noirs et des cheveux pas trop court et pas trop long. Un vrai nippon. Il avait un style vestimentaire chic mais très decontracté qu'il aimait beaucoup entrentenir, d'où notre présence dans ce magazin. Il avait également une petite faussette sur la joue droite qui le rendait encore plus craquant. Il m'arrivait parfois d'être jalouse de lui, car, il était beaucoup plus chou que moi.
La jeune fille à la caisse, qui était elle aussi assez mignonne, le quitta enfin des yeux pour enregistrée ses achats. Le petit ordinateur affichait alors un prix très élevé qui n'avait pas l'air de le déranger.

*

On quitta enfin la boutique pour rejoindre la gare quelques rues plus loins et rentrer à l'univeristé. On arriva suffisament à l'avance pour acheter nos billets tranquillement et s'assoir un instant sur l'un des bancs près des distributeurs. La gare était immense, les premières fois que l'on venait ici, il nous arrivait souvent de nous perdre et de louper notre train bêtement. Mais depuis quelque temps, nous avions remarqués que notre train partait toujours du même endroit ce qui nous évitait de faire cinquante fois le tour de la gare avant de trouver notre quai. On avait même notre banc personel, celui le plus à gauche de cette petite salle d'attente près de la fenêtre. D'ici on voyait tout ce qu'il se passait autour. Il n'y avait pas énormément de monde aujourd'hui, et le peu de personnes qui étaient là, avait le nez plongés dans une revue ou autre livres, ce qui me permis d'entendre la musique qui passait doucement en fond. En y écoutant de plus près, je pu reconnaitre la mélodie, il s'agissait de l'un des morceaux favorit de ma copine de chambré. Je chantonnais discretement mon passage preferé tout en regardant Masu examiner à travers ses sacs qu'elle veste irait le mieu avec sa nouvelle chemise.
Je sentit mon portable vibrer dans ma poche de pantalon, se devait être Nanami. Je regardais l'heure à la pendule au dessus de ma tête pour remarquer qu'il était presque 17h. Je n'avais plus qu'une heure avant d'arriver si je ne voulais pas le manquer. Nanami devait certainement m'envoyer un message pour me le rapeller. J'ouvris le clapet de mon téléphone et cliquais sur le bouton pour lire son SMS.
"Hey, où t'es ? Depêche toi, ou tu va louper Shige héhé .. j'en profiterais pour toi =P !!!"
Cette benête réussit a m'arracher un petit sourire à la lecture de son message, ce qui n'échappa pas à Masu qui me sourit également.
"Ah, je vois c'est l'heure bientot !!" Il ouvrit de grand yeux.
"C'est pour ça que tu me pressais tout à l'heure, tu veux pas louper ton cheri"
Il souriait à pleine dents, évidement qu'il était au courant de mon petit rituel quotidien, je ne pouvais rien lui caché. Je me retournais vers lui, et m'assis en tailleur sur mon bout de siège. Une lueur taquine brillait dans mes yeux.
"Hum.. ne joue pas à ça avec moi Masu !!" Je lui agitais mon index sous le nez.
"Parce que je sais bien dans quel état tu te met quand tu vois une certaine personne arriver toi aussi"
Touché ! Ses joues étaient devenues aussi rouge que les rayures de sa chemise et il tourna vivement la tête pour que je n'y remarque pas. Je me félicitais interieurement de l'avoir piégé dans son petit jeu de me mettre mal à l'aise à propos de Shige.

Kato Shigeaki, ou plus communément appelé Shige dans le campus faisait partie d'un petit groupe d'étudiants avec deux de ses meilleurs amis, Kusano Hironori et Koyama Keiichiro. Il ne m'avais pas fallut longtemps avant de tomber sous son charme et devenir complétement hystérique lorsqu'il était dans le coin. Ce trio était composé des garçons les plus riches de l'université, et énormément de filles revaient de sortir avec eux. Je détestais être rangée dans le même sacs que certaines dindes, que je détestaient ouvertement, alors pour me rassurer je me répètais sans cesse que si Shige m'attirait ce n'était pas parce qu'il était riche, ni même parce qu'il était beau. Du moins pas uniquement. Je le trouvait vraiment beau, c'est vrai, mais il avait un petit truc en plus, qui faisait que je ne pouvais plus le quitter des yeux quand je le voyait. Ce genre de petit truc qui vous donne des papillons dans le ventre lorsque son regard croise le votre, lorsque par accident vous lui rentrez dedans dans un couloir, ou encore lorsque vous begayez lorsqu'il vous demande l'heure. Malhreusement pour moi, son regard n'avait jamais croisé le mien, je ne lui suis jamais rentrer dedans et il ne m'avait jamais demandé l'heure. Je n'étais même pas sur qu'il soit au courant de mon existence. C'est pourquoi, lorsque Nanami m'avait annoncée d'entrée de jeu à notre arrivée ici, que son petit copain faisait également partit d'un trio qui ne s'entendait pas vraiment avec celui de Shige, j'avais éspèrée qu'un jour il me remarquerait.
Je regardais la pendule un fois de plus, 17h05, plus que 55 minutes. J'éspèrais vraiment que j'arriverai à temps. Je me mis à compter combien de temps le trajet allait durer, et combien de temps il me faudrais pour me jetter dans l'un des fauteuils dans le bâtiment principal. D'après mes calculs très savant, je devais arriver avec cinq minutes d'avance, encore fallait-il que se maudit train soit à l'heure.

- Coming Soon : Chapitre 2 -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tny
YG Lover
YG Lover


Féminin
Nombre de messages : 1494
Age : 27
Localisation : sur le net !!
Job / Classe : euh j'en n'ai pas encore =D
j'aime ~ : <3 ..
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Dim 12 Aoû 2007 - 19:52

Hey elle est bien ta fanfic Yoon =D
jveux le 2eme chapitre moi ^^ !!!
je suis sur qu'elle va tombé malade..
moi jdis que son meilleur ami il est plus beau que Shige xD !!
ahaha
:Oups:
Revenir en haut Aller en bas
http://TnyXD.skyblog.com
Dog-Dish
Park Boss Leadah !
Park Boss Leadah !


Féminin
Nombre de messages : 5177
Age : 27
Localisation : Dans la doudoune de Teddy xD
Job / Classe : YGzer
j'aime ~ : mon chat
YG artiste préféré : : 1TYM

Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Dim 12 Aoû 2007 - 22:54

ah mince j'ai planté tout à l'heure pas eu le temps de mettre un comm ^^
j'ai hate d'avoir la suite parce que c'est trop bien ECRIT quoi marde!

j'aime trop =D <3
vivement la suite :work:

_________________

Baby Kwon ♥
"You just can't control" - Lollipop ~
Revenir en haut Aller en bas
http://1tymonelove.tumblr.com/
Yoon
Lonesome cowboy
Lonesome cowboy


Féminin
Nombre de messages : 1929
Age : 28
Localisation : PUMPKIN CITY *o*
Job / Classe : minou minou
j'aime ~ : Be in the back of the van with Teddy *o*
YG artiste préféré : : YoungBaeah

Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Mer 5 Sep 2007 - 16:40

@Tny! puahaha tu verra xDDD ~ j'en dis pas plus =x .. et c'est vrai Masu lé mieu que Shige <333 lol mais bon Shige lé pas mal nan plus *O*

Here you goooo .. chapitre 2 ! Fiou enfin fini xDD ~ J'éspère que vous aimerez même si il se passe pas grand chose

----------------------------------------------


- Chapitre 2 -

On venais d'arriver sur le campus, on rejoignit le batiment des dortoires dans lesquels on était logé. Masu me laissa en plan à l'entrée pour rejoindre sa chambre, alors que je me rendais près des tables un peu plus loins, là où, avec Nanami nous attendions que Shige arrive.
Il était 17h50, il me restais exactement dix minutes pour me jetter sur l'un des fauteuils et patienter jusqu'à son arrivé. Cela faisait environ deux semaines que l'on était arrivé dans cette fac, et déjà nous avions nos petites habitudes, le trio aussi. Tout les jours à 18h précise, ils regagnaient leur chambres en passant par le hall d'entrée, où Nanami et moi faisions semblant d'étudier pour les observer, avant de rejoindre notre chambre à notre tour. Enfin, pour tout dire, ma copine de chambrée ne faisait qu'acte de présence et ne s'interressait pas vraiment à l'un d'entre eux.
Depuis deux ans, elle était en couple avec Nishikido Ryo, un très beau garçon je devais l'avouer, grand, brun, avec un air de chien battu qui vous donnait systématiquement envie de lui faire un calin pour le faire sourire. Mais dérrière cet air calme et triste, ce cachait un garçon sur de lui, poussant toujours soon entourage à donner le meilleur d'eux même, mais très sympa dans le fond. Ils fillaient le parfait amour et avait une confiance sans limites l'un dans l'autre, alors le fait qu'elle jettait quelques legers coups d'oeil à d'autre garçons qu'elle trouvait mignon ne le dérangait pas tant que ça n'allait pas plus loins. Mais, en ce qui concernait Shige, Keiichiro et Hironori, elle ne cessait de me répeter que son Ryo était cent fois mieu et que je ferais bien de me méfier d'eux, vu qu'il ne s'appréciaent pas vraiment. Je n'arrêtais pourtant pas de lui repeter, que ce n'était pas moi qui sortait avec Ryo ou bien encore que je n'avais aucune relation avec les deux autres membre de sa troupe, et que par conséquent le fait que je m'interresse un peu à Shige ne les regardaient pas, qu'ils n'avaient pas l'air d'être si mal intentionné que Ryo nous le disait, et que je ne comprennais toujours pas pourquoi ses deux trio ne s'entendaient pas, ils auraient pourtant fait une belle bande si ils étaient réunit. On se chamaillait souvent sur le sujet, mais jamais sérieusement. Nanami passait son temps à me taquiner au sujet de Shige, me rapellant sans cesse que si je n'allais pas lui parler un jour où l'autre, il ne se douterait jamais de mon existence et qu'elle finirait bien par y aller à ma place. Mais bien entendu, sous ses airs de femme déterminée,elle cachait elle aussi cette angoisse d'être rejetée, après tout on ne connaissait rien de lui, et dieu seul sait si il était aimable ou pas, alors elle n'y allait pas, ce qui m'arrangeais énormément. Je préferais l'observer encore un peu, de loins, dans mon coins près de cette plante verte qui était devenue une véritable alliée dans ma mission d'éspionnage. Certains auraient vu cette attitude comme une sorte de voyeurisme, mais après tout je ne faisais qu'observer les autres étudiants autour de moi, pendant que je m'avançais dans mes traductions pour les cours. Il est vrai que parmis la foule de personne présentes dans le hall à dix-huit heures je ne me focalisais que sur une seule, mais ce n'étais en aucuns cas du voyeurisme, je ne le mattais pas sous la douche tout de même, et puis de temps en temps mon regard glissait sur ses deux compagnons, ils m'intriguaient eux aussi. De plus comment pouvait-on comparer ça à du voyeurisme alors que je ne le regardait que dix minutes par jour.
Absorbée dans mes pensées, je n'avais pas vu Nananmi arriver et s'assoir sur le fauteuil qui avait été désigné comme le SIEN. Elle me passa une main devant les yeux pour me faire réagir.
"Alloo ~ la lune Shige !! Ici Tokyo !!!" Elle rapprocha sa tête de la mienne, et me souria.
"Haha, je le savais tu penses encore à lui !!"
Je m'enfonçais un peu plus dans mon fauteuil, histoire de me mettre à l'aise, Nanami me tendit un livre que j'attrapa tant bien que mal refusant catégoriquement de changer de position. Elle s'installa à son aise elle aussi, sortit un crayon et commença à gribouiller sur son cahier. J'ouvris le mien également, cherchant la page où je m'en étais arrêtée la dernière fois. Malgré moi je ne pu m'empecher de vérifier l'heure une fois de plus. 17h58, mon coeur commençait à s'emballer dans ma poitrine, et sans que je ne sache pourquoi je sentit mes joues rougir, quelques frissons firent leur apparition sur mes bras, ce qui me fit légèrement bouger dans mon siège. Nanami releva le nez de son travail et posa son regard sur moi.
"Qu'est ce qu'il t'arrive ? Tu te sens pas bien ?"
J'essayais de me calmer, ça ne servait à rien de ce mettre dans un état pareil alors qu'il n'était pas encore arrivé. Je pris une grande inspiration, et dit d'une voix qui se voulait posée:
"Non non, c'est rien .. j'ai une crampe !!"
Un petit sourire apparut sur mon visage alors que Nanami se concentra de nouveau sur son travail, j'allais faire de même lorsque soudainement je le vit entré.

*

Il fit son apparition de derrière le distributeur qui nous isolait un peu du reste de la pièce. Comme toujours pile à l'heure avec Koyama et Kusano.
Il était en grande discution avec Keiichiro qui l'écoutait attentivement. Je n'avais pas la moindre idée de ce qu'ils pouvaient bien se dire mais je fut piquée par la curiosité lorsque Shige ce mit à sourire. Je me mis à sourire aussi. C'était la chose que j'appréciais le plus chez lui, lorsqu'il se mettait à sourire sans que je ne sache pourquoi, ça lui donnait un air tellement innoncent, qu'on aurait eu envie de lui confier n'importe quel secret sans crainte qu'il ne le répète à qui que se soit. J'aurais pu le regarder sourire pendant des heures si j'en avais l'occasion, mais malheureusement pour moi, je ne pouvais admirer ce sourire qui illuminait un peu plus mes fins de journées, car le simple fait de l'appercevoir me mettait de bonne humeur à chaque fois, qu'à peine cinq minutes, et encore il ne sourait pas chaque soir non plus.
Ils s'étaient arrêtés près du tableau des petites annonces, en les regardant plus attentivement, je remarquais qu'il en manquait un.
Je me mis dans une position plus adéquate pour pouvoir voir ce qu'il se passait derrière cette plante verte qui me gachait légèrement la vue un peu plus à gauche. Je me levais carrément de mon fauteuil ne parvenant pas à voir où était Kusano, lorsque je m'apperçut qu'il s'approchait de nous.
Nanami était toujours plongé dans son exercice et ne releva la tête que lorsqu'elle entendit une voix masculine parler.
"Alors les filles on ne s'ennuie pas trop ?"
Kusano s'était avancé vers nous, sans que l'on ne sache pourquoi. A vrai dire, j'avais plus le sentiment qu'il venait parler à Nanami plutot qu'à moi, car s'était elle qu'il regardait et s'était sur l'un des accoudoires du fauteuil où elle se trouvait qu'il s'était assit. Nanami tourna la tête de son côté avant de lui répondre.
"Bah on à pas vraiment le temps, on travaille !"
Elle se remit à écrire dans son cahier, alors qu'un sourire pincé apparut sur les lèvres de Kusano, apparement il ne devait pas avoir l'habitude qu'on l'évite comme ça. On avait certain cours communs lui et moi, et du peu que je lui avait parler il m'avait semblé plutot gentil, mais son seul sujet de discussion touchait les personnes du sexe opposé sien, ce qui ne m'interressait pas énormement.
Il allait pour ajouter quelque chose lorsque Koyama vint l'intérompre et s'excuser à sa place.
"Je suis désolé.. faites pas attention à lui" Il poussa légèrement son ami pour qu'il avance.
"Allez roule .. t'en a pas marre de toujours emmerder les gens".

- Du côté de Shige et Koyama -
Ils regardaient les petites annonces affichées sur le tableau. Keiichiro était à la recherche d'un appartement ne supportant plus l'idée de vivre sur le campus.
Au bout de deux ans ici, il avait prit conscience que la vie en communauté avec des personnes qu'il ne connaissaient pas, n'était pas faites pour lui, et qu'il préfèrait supporter n'importe quel trajet, que se soit en bus ou en train, tout les matins, que de partager sa chambre avec un ahuri, une année de plus.
"Y'as rien comme apart' ici .. que des demande de petit boulot minable comme serveur!" Il soupira.
Shige se mit dos au tableau, ils entamaient leur deuxième année de vie universitaire, et il ne savait que trop bien ce que ressentait Keiichiro à cet instant précis. Lui aussi ne pouvait plus supporter l'idée de cohabiter avec un inconnu, mais cette année la chance avait été de son côter, car il partagait sa chambre avec Kusano. Mais pour Keiichiro s'était différent, il avait été affecté avec un nouvel étudiant, passablement paumé, et très irritant, qu'il avait déjà du mal à supporter alors qu'il ne le connaissait que depuis deux semaines.
Alors que ce dernier regardait une dernière fois sur le tableau d'affichage, Shige remarqua que Kusano n'était pas avec eux. Il le cherchait du regard, ce disant qu'il devait être au milieu du groupe près de la télé commune et qu'il les rejoindrait un peu plus tard, quand il en aurait assez de draguer toute les filles se trouvant sur son chemin.
Kusano était le plus jeune des trois, ils se connaissaient tous depuis leurs années de lycée, où ils s'étaient lié d'amitier alors qu'il c'était fourré dans le pétrin. Keiichiro avait insisté pour qu'ils aillent l'aider, et depuis ce jour ils étaient quasiment inséparables.
Une voix familière détourna l'attention de Shige, qui apperçut Kusano près d'un coin isolé, à quelques pas. Il s'était assit sur l'un des accoudoires d'un des fauteuils où une fille était assise.
"Il est pas possible ce mec !" Keiichiro se retourna vers lui.
"Il est entrain d'emmerder deux filles qui essaient de travaillées en paix"
Keiichiro éclata de rire, il ne s'arretait donc jamais. Il posa une main sur l'épaule de son ami.
"Attends, je vais allez les libérés de ce casse pied"
Il partit en direction de ce petit coin , à l'abris de presque tout les regards, le genre de coin où l'on se posait pour travailler sans être dérangé ou bien pour se cacher des regards indiscret lorsque l'on ressemblait plus à Kusano. De la où il était il pouvait appercevoir deux étudiantes, des cahiers sur les genoux, aucuns doutes, elles essayaient de travailler alors que son ami les dérangeaient.
Il était arriver près d'eux et poussa Kusano de façon à le faire déscendre de son perchoir.
"Hey mais !!!" Kusano se retourna pour voir qui le touchait.
"Je suis désolé.. faites pas attention à lui" Keiichiro le poussa de nouveau pour le faire avancer.
"Allez roule .. t'en a pas marre de toujours emmerder les gens."
Kusano manquait de tribucher sur un sac qui trainait par terre, et suppliait Keiichiro de le laisser finir, tout en lui disant que c'était vraiment très nul de sa part de lui casser son plan drague.
Shige avait observer la scène de la où il était, un immense sourire sur les lèvres. Il aurait pu éclater de rire en voyant la tête que Kusano avait faite en sentant une main sur l'épaule, on aurait dit qu'il avait cru sentir un fantôme ou il ne savait trop quoi, tellement qu'il se retenait pour ne pas exploser et attirer toute l'attention sur lui.

- Du côter de Miahru et Nanami -
Le fait de voir arriver Keiichiro vers nous m'avait mis dans un état de panique. Le fait que Shige regardait dans notre direction me donnait la chaire de poule.
J'avais comme l'impression que s'il me voyais il allait lire en moi comme dans un livre ouvert et comprendre ce que je ressentais pour lui. Une boule ce forma dans mon éstomac rien que d'y penser, et je tentais de me cacher derrière mon classeur, j'aurais peut-être l'air d'une idiote mais au moins, aucuns des trois ne seraient au courant.
Ni Kusano, ni Keiichiro n'avaient réellement fait attention à nous, c'était alors peut-être un peu éxagéré de ma part de croire des anneries pareil.
Je secoua légèrement la tête pour me remettre les idées en places avant de reprendre mon travail. Bien entendu, je ne pu m'empecher de jetter un dernier coup d'oeil à Shige qui souriait toujours alors qu'il frappait doucement sur la tête de Kusano.
Je laissa échapper un petit soupir et je me concentrais sur mon devoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dog-Dish
Park Boss Leadah !
Park Boss Leadah !


Féminin
Nombre de messages : 5177
Age : 27
Localisation : Dans la doudoune de Teddy xD
Job / Classe : YGzer
j'aime ~ : mon chat
YG artiste préféré : : 1TYM

Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Mer 5 Sep 2007 - 16:56

raaaaaah mais c'est grave c'est trop bien xD
Shige il me fait trop plané!!!!!!

*-* Ryo *-* <3

hm j'ai hate de lire la suite !!!!!!!!!!! j'espere que t'as commencé huhu

_________________

Baby Kwon ♥
"You just can't control" - Lollipop ~
Revenir en haut Aller en bas
http://1tymonelove.tumblr.com/
SunnI
YG Lover
YG Lover


Féminin
Nombre de messages : 179
Age : 24
Localisation : In mein Traum
Job / Classe : Traumeuse
j'aime ~ : Traumer xP
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Mer 5 Sep 2007 - 23:15

Trop biiiiiiiiiiiiiiiiien *-*

BIGBANG POWA <3
Revenir en haut Aller en bas
Yoon
Lonesome cowboy
Lonesome cowboy


Féminin
Nombre de messages : 1929
Age : 28
Localisation : PUMPKIN CITY *o*
Job / Classe : minou minou
j'aime ~ : Be in the back of the van with Teddy *o*
YG artiste préféré : : YoungBaeah

Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Dim 30 Déc 2007 - 21:52

Don't know si quelqu'un continue/va commencer de la lire, mais sachant qu'à force de lire moî même des fics sur NEWS, j'ai eu envie de continuer ma tite histoire, et pis parce qu'à force d'avoir les idées qui pousse faut bien les écrirent hein xD ~

Enjoy ~ ceux qui liront ^^

----------------------------------------------


- Chapitre 3 -

8 Octobre 2006
Il ouvrit difficiellement les yeux, tout était noir, et de petits gémissements ce faisait entendre dans la pièce. Qu'est ce que c'était ? Il lui fallut quelques secondes pour se rapeller où il était, dans sa chambre. Il jetta un leger coup d'oeil à son réveil qui affichait 3h30. Il soupira, et se redressa péniblement, tout ses muscles était encore engourdis à cause du sommeil. Il alluma sa lampe de chevet, qui éclaira légèrement la pièce. La lumière était assez faible, mais suffisante pour le faire papilloner des yeux quelques instant avant qu'il ne s'y habitue.
Les petits bruits qu'il avait entendu après s'être réveillé avaient stoppés, la chambre était calme, aucuns bruits ne troublait ce silence.
Il ce glissa doucement hors de son lit, il avait soif. Il se dirigea vers le petit frigo installé près de la porte d'entrée de sa chambre lorsqu'il entendit son colocataire remuer bruyamment dans son lit. Les gémissents reprirent, et le jeune homme compris enfin que son ami était entrain de faire un cauchemard, et qu'il pleurait.
Il cligna des yeux, avant de s'avancer doucement vers le deuxième lit, le deuxième jeune homme ne faisait que remuer de plus en plus violement. Il s'asseya doucement sur le bord du matela, éspèrant que son ami allait se reveiller par lui même, mais non, il ne s'arretait pas de pleurer, ni de bouger dans tout les sens. Il plaqua ses mains sur ses épaules, le secouant doucement en l'apellant.
-Hey! Tegoshi !! Tegoshi réveille toi !!
Tegoshi remua encore dans son sommeil, il avait de plus en plus de mal à le controler, il s'agitait violement, ce cauchemard devait être vraiment horrible. Il transpirait, il sentait son tee-shirt et ses cheveux complétement trempés, et sa réspiration était de plus en plus forte.
Masu posa un genou sur le matela, pour prendre un meilleur appui, et secoua Tegoshi un peu plus fort, jusqu'à ce qu'il se réveil.
Le plus jeune des deux se releva violement de sa position couché, ce qui eu pour effet de presque faire tomber Masu du lit, qui se redressa sur ses pieds. Il regardait son ami nouvellement réveillé, un peu inquiet.
- Hey, ça va ?

- Tegoshi -
Il approchait, il n'était plus qu'à quelques pas.. Il pouvait l'entendre grogner de derrière la porte.
Depuis qu'il était rentré du collège, Tegoshi se tenait recroquevillé dans un coin du placard, c'était devenu une sorte de rituel quotidien pour lui, le seul et unique moyen qu'il avait trouvé pour LUI échapper.
- Yuya !! Je sais que tu es là ! Sors de ta cachette ! Dépêches toi !
Il était derrière la porte. Il l'avait trouver, et il allait recommencé. Cette voix rauque lui glaça le sang.
Le jeune garçon se recroquevilla encore plus, autant qu'il le pouvait, jusqu'à s'en faire mal au dos, il se retenait de pleurer, d'hurler. Il ne fallait pas qu'il soit au courant de sa cachette, il ne fallait pas qu'il le trouve. Il se balanca doucement en avant, puis en arrière, les yeux fermés, la tête enfouie entre ses genoux, murmurant le plus doucement possible qu'un jour il se vengerait, qu'un jour il LUI ferait regretter tout ce qu'il leurs faisaient subir, qu'un jour il partirait avec sa soeur et sa mère, loin de LUI, loin de cette maison, où malgré leur cris personne ne venaient les aider.
Il n'avait pas entendu la porte s'ouvrir, il ne l'avait pas sentit se rapprocher. Il n'était plus qu'à quelques mètres de l'enfant, qui poussa un cri à vous glacer le sang lorsqu'il sentit un paire de mains sur son corps, cette paire de main qui le traina hors du placard où il se cachait depuis des heures, ces même mains qui le jettèrent violement sur le sol.
- C'est ton tour ..


Il se redressa dans son lit avec un cri de frayeur, il était trempé de sueur, son tee-shirt lui collait sur la peau. Il avait du mal à réspirer.
- Hey, ça va ?
Il balaya la pièce du regard, soupirant en se rendant compte qu'il était révéillé et que son cauchemard était enfin terminé. Masu ce trouvait debout, près de son lit, le regardant avec de grands yeux. Il l'avait encore réveillé à cause de son agitation. Il soupira, faisant un oui de la tête pour répondre à la question de son ami, qui lui souria légèrement avant de partir vers le petit réfrigérateur.

Ca ne faisait que quelques semaines que les deux jeunes hommes se connaissaient, mais ce n'était pas la première fois que Tegoshi passait des nuits mouvementés comme celle-ci. Lors de leur première nuit à l'université, Tegoshi c'était mit à hurler pendant son sommeil, à s'agiter jusqu'à ce qu'il se réveil en tombant sur le sol. Masuda avait été réveillé par le bruit de sa chute, mais Tegoshi lui avait uniquement dit, que son nouveau lit était plus petit que celui dans lequel il avait l'habitude de dormir et qu'il était tombé en voulant changer de position. Il s'était gardé de lui raconter qu'il faisait des cauchemards presques toutes les nuits, il avait peur qu'il ne le prenne pour un .. gamin. Faire des cauchemard à dix-neuf ans, ça faisait un peu ringard. Et puis, il n'avait pas vraiment envie de se confier à un inconnu sur la raison de ses rêves, Masu avait l'air d'un garçon très sympatique, mais Tegoshi n'avait pas encore totalement confiance en lui pour lui faire part d'une partie de sa vie qu'il aimerait tant oublier.
Il ôta la couette de sur ses jambes, et s'asseya au bord du lit, se passant une main dans ses cheveux humides tout en baissant la tête. Il releva les yeux lorsqu'il apperçut les pieds de Masu, le jeune garçon lui souriait tout en lui tendant un verre d'eau.
- Tiens, ça te fera du bien.
Tegoshi attrapa le verre et bu le contenu d'un seul coup, alors que Masu retournait dans son lit, il s'essaya sur le bord et fit face à son ami.
- Merci !
Lui répondit-il avec un leger sourire. Masu lui sourit à son tour avant de s'installer confortablement sous ses couvertures, près à reprendre sa nuit où il l'avait laissé, il allait pour éteindre la lumière lorsque Tegoshi l'interpella.
- Masu.. est-ce que je peux ...
Il se mordit la lèvre inférieur, il savait que ce qu'il allait demander allait paraitre bizarre à son compagnon de chambrée, mais il avait besoin de sentir une présence près de lui, pour le soulager, l'éviter de refaire un autre cauchemard.
- est ce que je peux .. dormir avec toi ?
Masu le regardait un peu surprit par ce qu'il venait de lui demander, et il regretta aussitot d'avoir osé poser une question aussi bête. Il allait le prendre pour un fou, surtout vu le peu qu'ils connaissaient l'un de l'autre, dormir avec un inconu n'était pas vraiement une chose qui se faisait souvent, encore moins quand il s'agissait de deux hommes. Il posa le verre qu'il venait de vider sur la table de lit qui séparait leur deux lits ce se frotta les yeux.
- Ou..oublie ce que j'ai dit ...
Il se forca à sourire, et se glissa à son tour sous ses draps.
- Par contre.. tu peux laisser la lumière allumée s'il te plait ?
Il tourna le dos à Masuda et s'allongea, la tête entre deux oreillers et les mains crispées.. il s'avait que de toute façon il n'allait pas réussir à retrouver le sommeil, alors plutot que de se faire des films dans le noir, autant le faire avec la pièce éclairée histoire de voir ce qu'il se trouvait atour.
Masu laissa échapper un petit soupir, il n'allait tout de même pas le laisser dans cet état ? Tegoshi devait vraiment être éffrayer par le rêve qu'il venait de faire pour lui demander de dormir avec lui, il ne savait pas vraiment ce qui le poussait à faire ce qu'il allait faire, mais si sa présence pouvait apaiser un tant soit peu le jeune garçon, autant qu'il serve à quelque chose. Il se leva de son lit et se glissa lentement sous les draps du lit voisin. Tegoshi se décrispa légèrement lorsqu'il sentit Masu s'installer dans son lit, et fini par fermer les yeux au bout de quelques minutes.

*

- Miharu -
J'écoutais mon prof aussi attentivement que possible, luttant contre l'envie de regarder derrière moi. Shige était venu assister à ce cours dans l'un des amphitéâtres du campus. Il était assis à deux rang de mon siège avec Kusano que j'entendais rire de temps en temps. Il devait surement avoir du temps libre entre deux cours, et il venait s'occuper ici avec son ami.
Notre professeur nous racontait son dernier voyage en Angleterre, les villes qu'il avait visitées, ainsi que les différences entre ce pays et les Etats-Unis... sujet de conversation qui m'aurait d'avantage interressée si je n'étais pas si préssée de sortir de cette satanée salle pour allez manger et si Shige n'était pas là. Je n'avais rien avalée ce matin, avant de partir en cours, de peur d'être en retard car je n'avais pas entendu mon réveil, et Masu m'avais fait promettre de le rejoindre à la cafétéria car il fallait qu'il me parle de quelque chose d'assez important, j'avais beau retourner mon cerveau dans tout les sens, je ne voyais vraiment pas de quoi il pouvait s'agir. Peut-être voulait-il m'enlever une fois de plus, pour me faire subir une nouvelle journée de shopping.
Je jettais un brève coup d'oeil à Kusano et Shige, derrière, faisant semblant de regarder l'heure à la pendule qui se trouvait juste derrière eux.
Est ce que j'était entrain d'halluciner ou Shige me regardait ? Je fut soudain prise de panique, une horrible sensation me parcourue tout le corps. Je me retourna de nouveau face au tableau, un sourire discret sur les lèvres en me disant , pour une fois, qu'il me regardait bien, moi, qu'il ne bloquait ni dans le vide ou sur une autre personne derrière. Je commençeais alors à me faire des idées sur le pourquoi du comment Kato Shigeaki me regardais, surement, parce que justement, je venais de me retournée et qu'il regardait dans ma direction pile à cet instant là, que nos regards s'étaient croisés par accident.. oui ce devait être ça.. ça ne pouvais pas être autre chose de toute façon, vu qu'il n'était même pas au courant de mon existence. Ou bien, peut-être que par malchance Kusano avait remarqué comment je le regardais lorsqu'il nous a abordées avec Nanami la semaine dernière et qu'il venait justement de lui dire que j'étais juste ici, assise à deux rangs de lui.. peut-être que je l'interressais ? Ou peut-être qu'il voulait juste rigoler un peu avec une fille à qui il plaisait , et ce moquer d'elle comme certains garçons le faisait bien trop souvent.. peut-être oui ... mais je refusais de me me dire que mon Shige faisait partit de ce genre de gars. Kusano peut-être, surement même, mais pas Shige.

"Aaaah tu réfléchis trop Miharu !!!"

- Bien,alors, j'ai mis au point un projet qui devrait vous interresser. Comme vous le savez certainement, cette université regroupe plusieurs domaines d'études différents. C'est pour celà, que vous allez faire équipes avec un étudiant d'art pendant quelques semaines. Le but de ce travail est tout simplement de voir si vous êtes capable de faire une sorte d'interview et de transposer les réponses en anglais. Je sais que certains trouverons ça beaucoup trop facile, mais croyez moi, vous risquez d'avoir de mauvaises surprises, tout les ans c'est la même chose, les élèves pensent que ce genre d'exercice est à la porté de tous, mais beaucoup se rendent compte que de traduire du japonais à l'anglais n'est pas aussi facile que de traduire de l'anglais au japonais.
Bien, continua-t-il, donc, je sais que vous êtes tous nouveau ici et que vous ne connaissez pas forcément d'étudiants en art, c'est pour cela que j'ai fait les binômes moi même.. ne vous en faites surtout pas, les autres élèves nous rejoindrons demain, pour faire connaissance.. vous n'aurez donc pas à courir dans toute la fac à la recherche de votre co-équipiers.
L'enseignant commençait donc à donner les "couples" en question, alors que je rangeais le peu d'affaires que j'avais sortit, je ne gardais qu'un bout de papier et un crayon pour noter le nom de mon "co-équipier". Au fur et à mesure que notre prof disait nos noms, l'amphitéâtre ce vidait, j'attendais donc patiemement que mon tour arrive pour rejoindre Masu à l'éxtérieur. Mon nom commençant par un "O", je me trouvais bien évidemment vers la fin de la liste, et le vieil homme n'était pas très vif.
- Oguri Miharu.. vous serez avec un futur peintre .. Koyama Keiichiro.

" QUOI ?!"


- Coming soon : Chapitre 4 -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dog-Dish
Park Boss Leadah !
Park Boss Leadah !


Féminin
Nombre de messages : 5177
Age : 27
Localisation : Dans la doudoune de Teddy xD
Job / Classe : YGzer
j'aime ~ : mon chat
YG artiste préféré : : 1TYM

Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Lun 31 Déc 2007 - 0:31

Faut je liiiiiiiiiise =O

_________________

Baby Kwon ♥
"You just can't control" - Lollipop ~
Revenir en haut Aller en bas
http://1tymonelove.tumblr.com/
Yoon
Lonesome cowboy
Lonesome cowboy


Féminin
Nombre de messages : 1929
Age : 28
Localisation : PUMPKIN CITY *o*
Job / Classe : minou minou
j'aime ~ : Be in the back of the van with Teddy *o*
YG artiste préféré : : YoungBaeah

Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Lun 31 Déc 2007 - 20:58

^j'ten supplie xD ~
c'est la pour ça é__è

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Sam 12 Jan 2008 - 22:50

Elle est bien l'histoire et ça mérite d'avoir une suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FANFIC]We can make it!   Aujourd'hui à 19:22

Revenir en haut Aller en bas
 
[FANFIC]We can make it!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FanFic inactive] Au bout de mes rêves
» [FanFic en cours] Quand un rêve se réalise ..
» [Fanfic en cours] Nach Berlin
» With such confusions don’t it make you wanna scream
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YG FRANCE :: → General :: Fanfic - one shot " Believe !"-
Sauter vers: